10 bonnes raisons de s’engager dans l’action

4 mai 2011   //   par Anne   //   Développement personnel  //  Aucun commentaire
  1. L’action est la seule manière de faire avancer le schmilblik, sinon nous ne faisons que refaire le monde en contemplant le fond de nos tasses de café, et nous ne sommes guère plus avancés que si nous essayions d’y lire l’avenir.
  2. Agir nous permet de tester nos idées, et découvrir comment les affiner, les améliorer pour qu’elles deviennent réellement opérationnelles.
  3. Agir en choisissant une petite action, une micro-étape, permet d’enclencher notre énergie et notre créativité ; les actions suivantes se révèlent mieux lorsque nous passons à l’action sans trop tarder.
  4. Agir permet de matérialiser, concrétiser nos valeurs ; sans l’action, nos valeurs ne sont que de belles idées théoriques. Que serait la solidarité si personne ne tendait effectivement la main ?
  5. Agir développe la patience, et permet de prendre la mesure de la constance nécessaire pour réellement faire avancer les choses.
  6. Agir développe aussi l’humilité, car lorsque nous agissons, nous ne manquons jamais tôt ou tard de nous tromper ; nous devenons de ce fait beaucoup plus respectueux de tous ceux qui se lancent et qui agissent
  7. Agir redonne le moral, car nous créons un peu de ce que nous voulons voir se développer dans le monde. Il est plus facile de croire à quoi que ce soit lorsque nous le manifestons dans notre quotidien.
  8. Agir permet de développer des solutions locales, propres à nous et à notre contexte.
  9. Agir, bouger, fait circuler les énergies, et c’est la meilleure manière de sortir de la dépression, de conjurer l’angoisse.
  10. Agir permet d’exprimer notre courage, c’est-à-dire d’exprimer notre cœur et ses valeurs dans l’action. C’est se donner une chance de participer à l’élaboration d’un monde tel que nous voulons le vivre.

Lorsque l’on fait du kayak, les passages de rivière où l’on peut se contenter de se laisser porter sont certes reposants, mais dès que l’on s’approche de rapides, des « eaux blanches », la clé est dans l’action. Se laisser porter amène le kayak à se faire aspirer par les tourbillons entre les rochers, et une fois son nez enfoncé, il ne reste qu’à se préparer au bouillon. La manière de traverser les eaux blanches, est d’agir : sans jamais quitter des yeux le cours de la rivière, planter la pagaye avec détermination, encore et encore, d’un côté puis de l’autre, jusqu’à ce que les tourbillons soient passés, et que les eaux calmes invitent à se laisser porter.

Avoir en tête des actions qui nous orientent dans la bonne direction

Agir, bouger, passer à l’action, est réellement une excellente manière de gérer notre énergie. Lorsque nous n’avons pas le moral, bouger, courir, faire le ménage, remet les idées en place. C’est même une bonne idée d’avoir toujours sous la main une liste d’activités qui nous font du bien, sur lesquelles nous pouvons nous rabattre pour gérer nos passages à vide : faire du pain, désherber une plate-bande, faire un tour de jogging…

Mais bien sûr nous avons aussi envie d’agir dans une direction bien précise pour faire avancer des projets, et pour cela, la clé principale est celle de décomposer nos plus grands projets en tâches simples, digestes, ce que l’on appelle des tâches élémentaires.

Enfin, n’oublions pas d’apprécier nos efforts, nos accomplissements, d’apprécier nos actions.

« Lorsque nous agissons, nous apprenons. Plutôt que de rester en arrière et théoriser, nous pouvons expérimenter et apprendre. » Anne Tormo, Créatifs Ensemble

Votre réaction