Dans les profondeurs de notre coeur, le courage d’aimer, d’agir et de partager

6 jan 2012   //   par Anne   //   Actualités, Développement personnel  //  3 Commentaires

Cette photo a été prise par le télescope Hubble, mis en orbite par la NASA. La légende indique qu’il s’agit de matière noire dans la galaxie Cluster Abell 1689. Pour les humains enclins à tout répertorier, cette explication est sans doute fascinante. Ces mêmes humains peuvent y voir autre chose : la beauté de l’univers et des étoiles, et avec un penchant poétique, un cœur lumineux suspendu dans l’espace. Vous le voyez ?

Je sais depuis un moment déjà que le potentiel extraordinaire de notre époque est que nous unissions nos intentions pour transformer notre monde, pour répondre aux immenses défis qui se présentent, qu’ils soient sociaux, économiques, écologiques, ou tout simplement humains. Il m’est apparu en écrivant Créatifs Ensemble, que nous atteler à résoudre tout cela va être une formidable expérience de rassemblement de tous dans une direction commune : s’en sortir, trouver des solutions pour être en bonne santé, se nourrir, vivre harmonieusement sur une planète qui sans doute nous reflète aujourd’hui notre propre perturbation. Travailler dans une direction commune n’est pas chose facile, mais le potentiel de notre situation planétaire est de nous éduquer sur ce thème.

Je vois depuis peu qu’élaborer une intention commune repose sur un socle : celui de la compassion. Je ne connais personnellement pas d’autre réponse à la tentation qui s’empare régulièrement de moi de sombrer dans la colère, ou dans l’envie de ‘réveiller’ mes congénères (comme s’ils attendaient après moi !) Dans sa magnifique vidéo « Dans ces bras, une chanson pour tous les êtres », Jennifer Berezan chante « Faisons en sorte que la tristesse soit la porte de l’ouverture du cœur ». La tristesse, le désarroi, la colère…. les inviter à ouvrir mon cœur !… Accueillir le désarroi, ou la colère, comme un signal qu’il me faut agrandir mon amour, agrandir ma capacité à intégrer tout ce que je perçois dans ce monde, dans mon cœur….

Vais-je y perdre toute combativité ? Combativité, peut-être… mais pas pour autant l’envie et la dynamique d’agir. Savez-vous que l’étymologie du mot ‘courage’ est ‘l’action du cœur’ ! Nous sommes, chacun de nous, le laboratoire de l’évolution planétaire. Au plus profond de nous se joue la transformation, au plus profond, dans notre cœur. L’alchimie qui s’y produit est inexplicable, et je ne peux pas vous présenter de bouton magique pour opérer cette alchimie. Tout ce que je sais, c’est que l’amour et la compassion se transmettent, surtout si nous choisissons de nous y ouvrir. Acceptez-vous de voir un cœur dans la photo qui illustre cet article ? Si vous le souhaitez, regardez la vidéo de Jennifer Berezan, vous y verrez des visages d’humains profondément ancrés dans leurs cœurs, quelques moines coréens d’abord, puis de merveilleux chanteurs des quatre coins du monde.

Plus notre monde bouge et nous secoue, plus il est important de nourrir notre propre équilibre, afin d’être suffisamment solides pour accueillir la vie telle qu’elle se présente et rencontrer dans les profondeurs de notre cœur, le courage d’aimer, d’agir et de partager.

3 Commentaires

  • C’est sympa, car on ne va pas forcément avoir le réflexe d’aller vérifier sur « Créatifs ensemble », c’est une invitation à le faire.
    J’ai trouvé la vidéo belle mais un peu longue.

  • J’adore la photo du coeur, ainsi que la video

    J’ai un point d’interrogation sur « le courage d’aimer » et sur l’idée d’accueillir la tristesse, le désarroi et la colère pour ouvrir son coeur…c’est un process qui passe par la prise de conscience, la décision de choisir consciemment sans interférences et la volonté de le faire, cela peut prendre du temps…
    une voie plus simple et plus rapide me semble être le fait d’entrer en contact avec la beauté sous toutes ses formes, et changer son etat de conscience en un instant pour se connecter et se lover dans la vibration et l’immensité de l’Unité qui englobe toute la création…c’est ce que je nous souhaite a tous pour cette année 2012

  • Très apaisant.

    Les quelques paroles en français dans la dernière minutes sont très belles.

    Merci

    claude

Votre réaction